Le savoir-faire

Dès réception de la paille commandée auprès de notre fournisseur en Bourgogne, il faut l’ouvrir en deux et l’aplatir.

L’extérieur de la paille est recouvert d’un verni naturel, la silice, qui lui donne cette luminosité si particulière.

Une fois ouvert, chaque brin est vérifié un par un pour éliminer ceux présentant des défauts tels que des tâches liées au soleil ou des cassures.

Ils sont ensuite collés bord à bord sur un support à l'aide de colle à bois et d'un plioir, outil en os qui devient le prolongement de la main du marqueteur.

Manon Bouvier, gestes de la marqueterie de paille

Les possibilités de création

Aujourd'hui, la marqueterie de paille est utilisée pour toute sorte de revêtement (meubles, murs, plafonds, objets d'art, etc.) mais nous nous attachons à repousser les limites du savoir-faire et à explorer toutes les possibilités d’application du matériau.

SiO (2020), marqueterie de paille et feuilles de pierre